Communauté multi-gaming Extremis
 
Accueilpage 1CalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Principe fondamental n°5 – Je n'aime toujours pas les Gold Sellers

Aller en bas 
AuteurMessage
Yavinn
Ancien joueur
avatar

Messages : 1078
Date d'inscription : 29/11/2011
Age : 36
Localisation : Chelles (77)

Feuille de personnage
SWTOR:

MessageSujet: Principe fondamental n°5 – Je n'aime toujours pas les Gold Sellers   Lun 11 Mar 2013, 08:40

Principe fondamental n°5 – Je n'aime toujours pas les Gold Sellers

Si vous avez suivi les MMORPG depuis 2001, vous savez probablement à quel point je hais les Gold Sellers. J'avais pris une position ferme contre eux à l'époque de Dark Age of Camelot (et qui a fini en litige avec l'un d'entre eux) et je ne vois pas de raison de ne pas rester sur cette position aujourd'hui.

Alors qu'il serait certainement bénéfique pour nous d'avoir ces abonnements supplémentaires de Gold Sellers, je ne vais pas compromettre l'intégrité du jeu ou le plaisir pour une vaste majorité des joueurs en leur facilitant la tâche. C'est pour ça que je les ai toujours combattus, que j'ai refusé de prendre leur argent (en contre partie de fermer les yeux ou de les soutenir) et je vais continuer dans ce sens à l'avenir. Bien que je soutienne le droit des développeurs/éditeurs de construire leur jeu, leur chemin et de prendre les décisions qu'ils veulent à propos des gold sellers, ça ne signifie pas que je suis en accord avec eux ni que je suivrai le même chemin. Il y a 12 ans, j'ai tracé une ligne dans le sable et je l'ai refait avec Warhammer Online, et lorsque CU sera lancé, je le ferai à nouveau pour les strictes mêmes raisons.
Camelot Unchained

Quant à savoir pourquoi je hais les Gold Sellers à ce point (de même que les services de power leveling), je me contenterai de dire que, selon moi, ils changent négativement l'expérience du jeu pour les joueurs normaux, que ce soit par le camping de points de spawn (qui ne sera pas un problème dans ce jeu), le spam du chat, l'augmentation de la valeur des objets recherchés, etc. Ils ont à mon sens un effet délétère sur un plus grand nombre de personnes qu'ils ne sont bénéfiques, même si vous croyez à l'adage populaire "le temps c'est de l'argent". Bon, je comprends, tous les joueurs n'ont pas le même temps pour s'engager dans les MMOs et les moins présents sont heureux de dépenser de l'argent pour avoir accès à des objets et/ou des niveaux qu'ils pourraient difficilement obtenir autrement. Cependant, beaucoup (pas toutes) d'entreprises/guildes qui farment de l'or se livrent à des comportements dont la plupart des joueurs ne tire aucun bénéfice : c'est quelque chose que je ne peux pas soutenir. Là encore, je soutiens le droit des développeurs/éditeurs à faire leur propre choix sur ce sujet et, au final, il s'agit d'un choix personnel. En tant que développeur de CU, ça devient donc mon choix de décider si les Gold Sellers et autres pratiques du même genre sont autorisées à farmer de l'or, faire du power leveling, etc. Encore une fois, je choisis de prendre une position forte sur ce sujet comme j'ai pu le faire pour plus d'une décennie. Le jour où je déciderai de vendre de l'or en jeu, les Gold Sellers et les farmers auront un argument logique selon lequel ils devraient être autorisés à faire de même. Eh bien, ce jour n'est pas venu et, franchement, j'espère qu'il ne viendra jamais. Je ne hais pas les jeux F2P ou les MMORPGs B2P, pas du tout. Je préfère simplement faire un jeu qui n'a pas à se soucier de telles choses pour être rentable. C'est aussi l'une des raisons pour lesquelles nous allons utiliser Kickstarter pour une partie du financement. En tendant la main à la communauté de joueurs qui, j'espère, veut ce type de MMORPG, je n'ai pas à adapter ce jeu vers une course au rendement que la plupart des investisseurs recherche sur leurs investissements. La triste réalité est que bannir 50K comptes n'est pas quelque chose que la plupart des investisseurs pourraient avaler facilement (à moins, bien sur, que nous ayons une base de joueurs énorme). C'est donc quelque chose que j'ai choisi de ne pas traiter, tout comme j'ai choisi de ne pas chasser les dollars d'investissement du marché F2P/B2P.

Avec CU, nous aurons les outils en place au lancement afin de gérer ces personnes. Toutefois, nous devons concevoir les systèmes pour que ça soit le moins rentable possible de jouer à notre jeu et alors les rendre facile à détecter et les bannir si ils essayent de l'envahir. En tant que jeu RvR, CU sera moins attractif pour eux au début puisque gagner de l'or dans CU ne sera pas aussi facile que d'en gagner dans un jeu PvE. Ceci, combiné avec l'accent mis sur le RvR et la manière dont nous voulons minimiser l'importance des loots, devrait faire de nous une cible moins intéressante pour eux. Globalement, ça me fait sourire. Beaucoup.

Je ne peux pas ramener le "banhammer" mais je le promets, je vais certainement trouver quelque chose de nouveau et, avec optimisme, également amusant pour le remplacer

- Mark

_________________


Dernière édition par Yavinn le Mar 12 Mar 2013, 09:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/profile.php?id=1054776233
 
Principe fondamental n°5 – Je n'aime toujours pas les Gold Sellers
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Communauté Extremis :: Jeux divers :: Jeux Divers :: Les chroniques de Yavinn :: Camelot Unchained :: Les Principes Fondamentaux-
Sauter vers: